Hentai Heroes - Jeu hentai gratuit en français


Fanfic: La neko excitée-Ch 2: Sois mon objet sexuel.

Catégories: #BDSM(Soft) #Femdom #Ejaculation féminine #Fetish #Cunnilingus #Sperme #Ejaculation faciale #Ahegao #Face sitting

Portraits: 

Lulu: Jeune femme de 26 ans, environ 1m70, cheveux châtains aux reflets acajou,ondulés arrivant en dessous des épaules, un visage d’ange, la peau pâle, des yeux noisettes rehaussés de cils fins et longs noirs, des lèvres fines, un petit nez, des joues rosées un peu en chair qui égaient son visage. Quand à son corps c’est une femme clairement ronde à tout les points, hanches, fesses, poitrine ect…

Kanda: Jeune homme de 27 ans, environ 1m80 cheveux châtains assez courts, des yeux marrons, une peau pâle, un corps assez élancé et fin, un visage arborant une expression calme et apaisante.

 

 

« Ca fais maintenant quelques jours que nous avons eu notre premier rp avec Kanda. Ce genre de rp, c’est le genre de rp qui vous marque à vie. Non seulement j’avais rencontré une personne à qui je m’étais grandement attachée, mais en plus j’avais pu découvrir d’autres aspects de moi à travers notre rp plus que marquant. Mes sous-vêtements s’en souviennent encore…Je vous assure que c’est assez…Hmm…*cherche ses mots* comment dire…Perturbant. Être terriblement excitée par quelqu’un que l’on a jamais vu ni connus auparavant avec simplement de l’imagination et des mots. C’est une sensation merveilleuse *se pince les lèvres devant son pc en écrivant*. Vivement qu’on recommence…Mais…Minute. Vu comment s’est déroulé le rp la dernière fois je suis presque sûre que si je décide de recommencer, il me suivra à tous les coups. Il faut que j’essaie.

*Connexion sur skype en cours, vous êtes conectée.*

Bien. On va voir s’il est réellement soumis mon Kanda… »

[Elle salua donc Kanda, celui-ci fit pareil en retour. Il semblait tout aussi enthousiaste qu’elle au simple fait de se parler. Ils avaient toujours des choses à se dire, c’était déjà bon signe. Une belle relation était en train de ce formé jours après jours. Lulu, quant à elle, avait déposé non loin d’elle, au cas où, de l’huile de massage aphrodisiaque et divers sex toys, comme par exemple un vibromasseur ou encore un gode vibrant. Elle savait pertinemment que si un rp démarré entre elle et lui elle serait vite stimulée et tentée de faire certaines choses. Elle prit son courage à deux mains et tenta une approche assez directe pour le rp.]

 

 

L : *Dans une pièce simple, un lit, un tapis noir, une armoire, un meuble, des mousquetons et attaches au sol, un fauteuil, un bureau ect..Une pièce à première vue toute simple. Elle te prend délicatement par la main et te souris doucement, t’entrainant dans cette pièce lentement. Tu peux voir sous sa mini-jupe en vinyle noire, des jarretelles en dentelles dépassées qui sont reliées à des bas en dentelles noirs, des escarpins noir brillants, quand à son haut tu ne vois que le derrière, qui semble être un chemisier blanc. Quant à sa coiffure tu peux voir ses cheveux longs et raides, bien lisses, des oreilles de chat noires en vinyle dépassant sur le haut de celle-ci.*

K : *Je me laisse entraîner par ta main et ton sourire, suivant ta démarche, suivant tes pas, je me sens obnubilé par toi, notamment par ta tenue et tes courbes, les bruits lent de tes talons retentissants sur le sol. Finissant par arriver dans la pièce. *

L : *Une fois dedans, elle ferme la porte à clef, accrochant la clef à son cou avec un cordon noir, souriant en coin, te fixant avant de te pousser jusqu’au lit lentement, la main plaquée sur ton torse. Une fois près du lit elle te fait tomber dessus  sans rien dire, sans rien laissant présagé. Elle se tourne dos à toi et défait la fermeture éclair de sa jupe sur le côté, la laissant glissée jusqu’à ses pieds, te dévoilant ses sous-vêtements.  Un string en dentelles noire, assortis aux portes jarretelles et au reste. Elle se penche, ses fesses s’écartant légèrement, te montrant la ficelle de son string plus que fine, vue direct sur sa croupe le temps qu’elle enlève la jupe pour la laisser plus loin. Elle se tourne ensuite vers toi, se léchant les lèvres en te fixant, s’approchant du lit pour te déshabiller complètement en envoyant valdingué tes vêtements plus loin, te retrouvant nus rapidement. Elle te dévisage de bas en haut avec un sourire et un regard joueur, une voix taquine.* « Tu es à moi Kanda. »

K : *J’observe le moindre de tes gestes et comprends lorsque tu mets la clef autour du cou que je ne pourrais m’échapper de ce que tu prévois.  Je me laisse amené jusqu’au lit, obnubilé par ton regard et finit par tombé sur celui-ci, je relève simplement ma tête pour te regarder. Je te dévore du regard lorsque tu commences à te déshabillée de cette manière devant moi, tu es si belle et envoûtante que je ne peux détacher mon regard de tes courbes, ces sous-vêtements magnifiques me font déjà rêver. Je sens en moi mon bas ventre qui palpite rien qu’à te voir ainsi. Comme si ça ne suffisait pas tu viens me déshabiller rapidement, je me retrouve à nu devant toi sans pouvoir rien faire. Mes joues se mirent un peu à rougir en essayant de détourné le regard comme je peux pour éviter de trop m’excité d’avance, mais le son de ta voix me rappelant que je t’appartiens n’eut pour effet que de faire se dresser ma verge, me sentant gêné je mis les mains devant par réflexes, te regardant, embarrassé.*

L : *rit doucement* « Oh…C’est mignon tu te sens déjà gêné alors que je n’ai rien fais. » *se passe la langue sur la lèvre supérieure en te fixant intensément s’approchant et dérivant au dernier moment sur le meuble collé au lit pour prendre de la corde noire, revenant vers toi, devant tes pieds elle sourit et tend soudainement la corde en te la montrant.  Lève subitement les mains qui te protégeaient d’elle et de son regard lubrique pour les attachées chacune à un pied du lit. Souffle tout le long de ta verge, son visage à quelques millimètres de celle-ci sans la toucher* « Eh bien…Tu aimes tant que ça te faire attacher ? Je vais exaucer tes désirs regarde.» *rit doucement en descendant vers tes pieds, repliant tes jambes sur elles-mêmes en te les faisant écartées pour avoir bien tes fesses et tes parties intimes bien en vue, tes fesses au bord du lit. Elle t’attache les pieds comme les mains. Tu n’as désormais plus le choix que d’être à sa merci.*

K : « Ahh… »*Un soupire d’aise sort malgré moi lorsque tu m’attache les mains de cette manière. Ma verge durcissant encore au vue de la situation. Ton souffle sur moi me fais frissonner des pieds à la tête, mon regard gêné se posant sur toi, regardant le moindre de tes gestes, les moindres de tes expressions qui pourrait me faire sentir encore plus soumis. Tu peux voir que par réflexes je gigotes légèrement comme si j’essayais de me débattre, mais…Ca m’excite tellement au vus de la chaleur qui monte en moi…* « Lul…lulu sois …Sois douce avec moi pitié… » *Dis-je en bégayant.*

L : « Oh doucement ? Comme ça ? » *te donne une bonne fessée sur l’une de tes fesses.*

K : « Ahh ! » *Ne m’y attendant pas du tout un petit cri de plaisir et de stupeur sort d’entre mes lèvres et je sursaute, mon sexe tenant ses positions, bien droit devant toi.* « Pi..pitié pas ça…je… C’est… »

L : * N’attends pas avant de te remettre une fessée, puis une autre, et ainsi dessuinte, claquant sur tes fesses correctement pendant une dizaine de secondes.  Ton sexe et tes boules remuants au rythme des fessées qu’elles t’offrent. Le regard lubrique et le sourire sadique, se délectant de la scène.*

K : *Je ne peux que subir ton traitement et essaie de me retenir de gémir comme je peux, mais c’est trop bon, je n’y arrive pas, mes gémissements deviennent clairs et tu sens ma respiration qui s’accélère, du pré-sperme se montrant sur le bout de mon gland, je ne peux rien te cacher. Mes gémissements se faisant de plus en plus forts.*

L : « Hmm… » *Semble finir par s’arrêter et te regarde, amusée* « Tu es trop bruyant, je t’ai pas autorisé à gémir si fort. » *Enlève ses escarpins et monte sur le lit, face à toi, avant de s’avancer jusqu’au-dessus de ton visage, se tournant dos à toi à présent, elle descend et s’assoie complètement sur toi, son string en dentelles venant recouvrir ta bouche, tandis que ton nez se retrouve entre ses fesses, celui-ci touche la peau de son anus, sur les côtés de la ficelle trop fine. Quant à son string en dentelles au niveau de sa chatte, de la chaleur s’en dégage, tu n’as pas d’autre choix que de respirer entre ses fesses et sur sa chatte. Tu peux sentir à l’odeur de cyprine qu’elle est excitée elle aussi par la situation.*

K : *Je profite de l’arrêt de tes gestes pour reprendre ma respiration en fermant les yeux, ne sachant pas ce qui m’attends je profite de cet instant. Soudain je te sens monté sur le lit, et sans que je n’ai le temps de dire quoique ce soit, je me retrouve légèrement étouffé par ta chatte et ton cul assez rond d’ailleurs, l’odeur de cyprine et le contact de ton anus me font rouvrir les yeux immédiatement, ceux-ci écarquillés, ma verge ayant une palpitation à cet instant. Essayant de parler sans y arriver mes lèvres bougent directement au niveau de ta chatte. Ton odeur m’enivrant peu à peu.*

L : « Hmm…Bien, gentil Kanda. » *Souris et se mord la lèvre inférieure, fixant ta verge, ses mains venant s’appuyées sur ton torse, sentant tes lèvres bougées elle soupire d’aise et en profite pour plaqué sa chatte et son string un peu plus sur ta bouche et ton visage, commençant à gigotée sur toi, son bassin faisant des vas et viens, elle commençant à gémir tout doucement par moments. Tu te sens rapidement en manque d’air. Sans compter la cyprine qui commence à imbibé son string, tu n’as pas d’autre choix que sentir tes lèvres et ta bouche s’imbibées de son excitation à travers.*

K : *Surprise totale lorsque tu te mets à bouger sur moi, te servant de moi comme un objet, ta dentelles sur ma bouche, ton anus touchant mon nez à chaque fois un peu plus, la cyprine commençant à m’envahir les narine en plus de la bouche légèrement, je manque d’air et commence à tousser légèrement sous ta chatte qui m’enivre.*

L : *Ayant beaucoup gigotée, tu la sens se redressée soudainement de toi, te laissant respirer quelques instants, enlevant son string sous tes yeux. Tu peux voir de la cyprine luisante sur ses lèvres vaginales qui étaient jusqu’à présent cachées. Elle finit par se rasseoir un peu moins appuyée, plutôt accroupie, la fente de sa chatte et son clitoris juste devant tes lèvres, se tenant toujours à ton torse cette fois ci d’une main, la seconde venant enroulé ton sexe de son string trempé, un air satisfaite s’affichant sur son visage elle te dis d’un ton ferme, après avoir passée quelques minutes comme ça au-dessus de toi, quelques fines gouttes de cyprine étant tombées sur ton visage.* « Lèche. »

K : *Alors que j’allais perdre mes esprits par le manque d’air mélangé à l’excitation tu te relèves, je peux enfin reprendre ma respiration tout doucement. Un peu la tête ailleurs je regarde ta petite chatte d’en bas, se retrouvant nue et brillante de cyprine, ce qui ne fais que m’excité encore plus, ne rêvant qu’à une chose goûter à ce délice humide qui n’as fait qu’être caché jusqu’à présent. Lorsque je vois que tu redescends je me sens plutôt content et salive d’avance de ce qu’il pourrait m’arrivé.  Sentant en plus ta main et ton string fin entouré ma verge si droite. Tu t’accroupie sur moi, ta chatte si humide est à quelques millimètres de mon visage, des gouttes de ton plaisir tombe sur mon visage ce qui fait sortir un peu plus de pré cum, mon bassin gigotant d’excitation, je n’en peux plus, je mordille mes lèvres n’attendant qu’une chose : ton autorisation. Lorsque ta voix se fait entendre, me donnant ce que j’attends depuis déjà trop longtemps, je me rue sur ta fente et me mets à lécher comme demandé, tout le long de la fente de bas en haut jusqu’au clitoris, insistant bien sur celui-ci en faisant des mouvements circulaires dessus, me délectant de la cyprine déjà présente.*

L : *Lorsque ta langue commence à lécher ma petite fente et mon clitoris, tu peux sentir que la chaleur se propage sur nos deux corps, la cyprine commençant à se faire plus présente, tombant gouttes à gouttes un peu partout sur ton visage avec ta langue qui en met partout aussi. Tu l’entends gémir directement fort, elle n’attendait visiblement que ça avec envie, sa main se crispant sur ton torse, elle commence à te branler avec son autre main, tu sens que tu te fais branler dans son string plein de cyprine. Elle fait des mouvements lents, qu’elle accélère peu à peu, puis qu’elle ralentit de nouveau.* « Hmm…Oui…C’est bien bon toutou…Lèche bien ta maitresse. »

: *Tandis que je te dévore littéralement la chatte je sens le plaisir monté en moi, ta main me faisan venir et repartir l’éjaculation plusieurs fois de par tes gestes…Tu prends visiblement un malin plaisir à me torturer…Moi qui ai si envie de jouir tout en te dévorant, j’accélère mes mouvements de langues, remuant mon visage pour appuyer intensément sur ta fente et ton clitoris, mon nez totalement imbibé de ta cyprine, je ne peux que respirer par la bouche de temps à autre quand j’en prends le temps, mon sexe palpitant, je fais des mouvements de bassin à l’encontre de ta main comme pour mieux ressentir et essayer de jouir malgré tes gestes.*

: *tandis qu’elle ne cesse de gémir, tu l’entends de temps à autres poussée des petits cris à partir du moment où tu corse tes mouvements puis tu sens qu’elle s’arrête littéralement de te branler, gardant la main bien autour amusée, elle dit d’un ton provocant, ses mots parsemés de petits cris.*  « Tu veux tant accélérer que ça Kan…kan …Kanda ? Bien alors je vais accélérer tu vas voir. » *A ses mots tu la sens accélérer si vite et si fort que tu crois pouvoir jouir, sauf qu’au moment tant attendu elle stop net ses mouvements t’empêchant de nouveau de jouir, riant assez fort, mélangée entre rires et cris de plaisir. Tu la sent alors plaquée sa chatte sur ton visage comme précédemment, elle commence à remuée son bassin très rapidement, son clitoris butant contre ta bouche, tandis que ta langue se fait maltraité par sa fente, ne pouvant pas sortir de là, condamnée à frotter entre sa fente, la cyprine dégoulinant le long de celle-ci pour aller directement dans ta gorge, tandis que tous ses gestes se corses et s’accélère malgré toi, alors que tu commences de nouveau à manquer de respiration tu la sent se figée sur ton visage, hurlant de toutes ses forces, la tête en arrière, les yeux écarquillés, la bouche entrouverte, elle hurle de plaisir et t’inonde le visage et la bouche de sa cyprine. Vus comment tu es serré tu n’as pas d’autres choix que d’avaler toute sa semence qui dégouline d’elle-même dans ta bouche, jusqu’au fond de ta gorge. Tandis que ta langue peut totalement sentir les parois de sa chatte qui tremblent de plaisir, elle finit par se décollée légèrement de quelques millimètres, te laissant respirer. Tu vois qu’elle reste ainsi un moment et tu entends.* « Nettoie moi tout ça quand tu as finis d’avaler la semence de ta maitresse Kanda. »

K : *Je désire tellement jouir que je ne compte plus même t’écouter et accélère délibérément dans ta main tout en continuant mon office, mais je ne m’attendais pas à ce que tu accélères encore plus vite que moi après ces paroles qui résonnent dans ma tête…J’allais enfin pouvoir jouir. Libérer toute cette semence qui s’est accumulée en moi, j’étais si heureux, lorsque soudain, au bord de l’orgasme, le pré cum en grande quantité dégoulinant sur ton string à force d’attendre, tu arrêtes tout tes mouvements, m’empêchant d’avoir un orgasme ultime, décidant de faire de moi ton objet sexuel vivant. Entendant tes rires, ce qui renforce encore cette emprise que tu as sur moi, tu commences à m’étouffer de nouveau, mais cette fois ci vus la cyprine qui en sort, je pourrais finir noyé plutôt que par manque d’air…Je suis tellement excité malgré le mal que tu me fais…Ce n’est pas possible d’être aussi maso…Ma verge palpite rien qu’en te sentant te servir de moi…Ma langue se faisant bien raide à chaque passage de ta fente, avalant comme je peux la cyprine qui en découle jusqu’à ce que tu jouisse, m’inondant littéralement l’intérieur de la bouche ainsi que le visage, le nez complètement remplit de ton odeur. Je suis piéger, ne pouvant bouger je ne peux qu’avaler la cyprine qui coule par flots conséquents, le plus vite que je peux, entre ta fente qui tremble de plaisir. Jusqu’au moment ou ayant fini de jouir, tu te redresse légèrement pour que je puisse admirer ta chatte ouverte et dégoulinante de cyprine, rougit par l’orgasme, brulante. Tu me demande de tout nettoyé et je m’exécute comme un bon toutou que je suis, je nettoie ta chatte du mieux que je peux, mon visage toujours trempé, voulant à tout prix satisfaire ma maîtresse.*

L : « Voilà c’est bien, c’est très bien. » *Dit-elle d’un ton satisfait après avoir repris sa respiration. Tu la voit se levée après ça et marché doucement jusqu’à ta verge , se tournant face à toi, tu peux voir que ses seins sont sortis de son chemisier à demi ouvert, ses seins totalement excités et durcis, quelques gouttes de sueurs ayant perlés sur sa poitrine. Elle balance son string plus loin et te fixe avec un un sourire provocateur.* « Alors comme ça tu voulais jouir ? Mais tu n’en as pas le droit jusqu’à ce que je te l’ordonne Kanda. Maintenant tu vas peut-être pouvoir si tu es endurant.» *Tu la vois sans hésitations, les jambes de chaque côtés de tes hanches, positionner ta verge recouvertes de tes veines plus que visibles à la verticale, avant de s’asseoir d’un seul coup pour la rentrée dans sa chatte plus que lubrifiée, ce qui fait qu’elle rentre sans problèmes. Poussant un gémissement assez fort, fermant un œil.*

K : *Féliciter par ma maîtresse je ne puis qu’être heureux. Mais comment ne pas être encore plus heureux devant cette vue magnifique ? Tes gros seins si durs et excités, les gouttes de sueurs montrant l’intensité de ton orgasme, je me mords la lèvre inférieure en te voyant ainsi. Je te suis du regard sans cesser et écoute tout ce que tu me dis. Hochant à tes dernières paroles, rêvant de tenir le plus possible pour toi, pour avoir le droit de jouir enfin…Je t’observe et te vois littéralement t’enfoncer sur mon sexe  brulant, je ne puis m’empêcher de pousser un cris de plaisir, ne m’y attendant pas et  surtout très sensible jusque-là. Je peux encore ta cyprine dégoulinée le long de ma verge ainsi que ta chaleur interne.*

L : *Ne te demande pas ton avis et commence à faire des vas et viens sur toi, ses mains se tenants à tes cuisses, vus la vitesse que prennent ses gestes tu peux supposer qu’elle a vraiment envie de s’empaler sur toi de cette manière. Elle pousse des gémissements qui se transforment en cris assez rapidement, ses yeux à demi ouverts s’écarquillant, sa bouche entrouverte, sa respiration haletante elle te dis difficilement, montant vers l’orgasme.* « Kan..kan…kanda !! Jouis ! Maintenant ! Argh !!! » *Tu sens ses mains se crispées sur tes cuisses, tu vois son corps se cambré, sa tête se penchée en arrière, ses seins ballotant de haut en bas au rythme de ses gestes effrénés, elle s’enfonce une dernière fois sur toi, le bout de ton gland touchant le fond de son utérus, tandis que celui-ci se fait compressé par ses parois  brulantes avant de se faire inondé de cyprine. Elle hurle devant toi et tu vois des jets de cyprines sortir d’entre ses cuisses, t’inondant la verge et le bas du corps. Son corps maintenant fixe sur toi, tremblant de tout son long, de toutes ses formes, elle essaie de reprendre ses esprits, et sa respiration.*

K : *Je n’ai pas le temps de dire quoique ce soit que tu t’empale sur ma verge comme une forcenée, accélérant directement. Assaillis par tes vas et viens j’essaie de tenir comme je peux, gémissant bestialement pour ma part, je ne sais pas si je vais tenir jusqu’au bout, je sens que le plaisir cogne tout au bout de mon gland. Mon corps entier tremblant, je te regarde le plus clairement possible, le plaisir envahissant aussi ma tête, brûlant je n’attends une fois de plus que ton autorisation…Mes yeux te supplie…Le moment parait si long…Puis soudain, je te vois accélérer, tes expressions et tes cris changeant, tu te défonce littéralement avec ma bite sans que je ne puisse faire quoique ce soit, totalement à ta merci, je n’ai pas d’autre choix que de te servir d’objet sexuel, fruit de ton plaisir. Ton orgasme monte et je le sens au plus profond de moi, je vais jouir aussi…A cet instant tu m’ordonne de jouir tout de suite, je ne me fais donc pas prier et dans un cri plus fort que les tiens, je jouis et te remplis littéralement de mon sperme chaud jusqu’au fond de ton utérus, nos deux semences se mélangeant, mon corps entier tremblant, mes yeux écarquillés, ma bouche entrouverte. Je te regarde avec difficulté et te vois essayer de reprendre tes esprits, tout en regardant mon sperme qui dégouline, mélangé à ta cyprine le long de ma verge. Cette vue de toi est magnifique…Mon esprit en est troublé.* « Lu…lu…Lulu…Mer…merci… »

[Irl cela faisait un moment que Lulu avait entreprit de n’écrire que d’une seule main…Ce qui avait certes ralenti la cadence mais…Kanda semblait aussi de son côté avoir ralenti la cadence d’écriture…L’un comme l’autre se masturbaient aux mêmes moments…Kanda se branlait comme jamais tout en lisant les phrases de son interlocutrice tandis que Lulu avait depuis un moment activé son vibromasseur sur son clitoris depuis le moment ou en rp elle se masturbait sur son visage…Elle avait ensuite attendue d’être sur Kanda en s’enfonçant sur lui pour s’enfoncer le gode en vrai, en activant la fonction vibrante, tout en faisant des vas et viens avec…Elle n’avait définitivement pas pu s’empêcher de se faire du bien…Mais elle réussit quand même à se retenir de jouir tout le long du rp pour jouir au moment où Kanda se déversa en elle en rp…Maintenant elle semble épuisée devant son pc, affalée sur sa chaise, les jambes totalement écartées, sa chatte dégoulinante de cyprine, une flaque sur le sol en témoignage d’ailleurs, son clitoris rouge et brulant, ses seins pointant, elle essaie de reprendre sa respiration…Tandis que Kanda regarde son écran, tout autant épuisé… ]

 

 

Envoyez vous aussi vos fanfictions hentai

Utilisez ce formulaire pour m'envoyer votre histoire. Elle sera publiée si elle est assez bandante ! Vous pouvez envoyer des fichiers *.txt ou *.doc seulement. Merci de votre participation !

Auteur *
Donnez-moi votre nom ou votre pseudo.

Univers *
Dans quel manga cela se passe ?

Titre du fanfiction *
Donnez un titre à votre œuvre (au moins 5 mots).

Joignez votre histoire *
Uniquement des fichiers textes.



Je certifie que cette histoire est unique, et écrite exclusivement pour Manganiste.com.



2 réponses à Fanfic: La neko excitée-Ch 2: Sois mon objet sexuel.

  • Encore un fois, du très bon. Je ne suis pas particulièrement fan du femdom mais le RP est tellement prenant que je n’y fais plus attention.

    D’ailleurs, les réponses du RP, c’est du copier-coller ou tu as reecris en changeant les tournures de phrases, vocabulaires et autres ?

    • Coucou! Ce n’est pas du copier/coller. Je rajoute souvent des détails, tournures de phrases différentes ect. Même si l’inspiration est bien réelle ^^.

      Mais je peux supprimer, ajouter ou encore accentuer des détails pour rendre la lecture plus agréable!

      Je suis ravie que ça plaise en tout cas!

Donnez votre avis sur ce hentai (sans inscription)

Catégories hentai porno
Vidéos hentai porno streaming
Vidéo hentai streaming
 Manganiste sur Twitter  Manganiste sur Facebook Flux RSS Manganiste