Hentai Heroes - Jeu hentai gratuit en français

Fanfic

Fan fiction [Hors série]: Une douce odeur de cyprine devant mon écran…

Une douce odeur de cyprine devant mon écran…

Nous sommes un soir d’hiver, je suis seule, assise sur ma chaise, pour seuls vêtements ; un soutient gorge et un string noir à dentelles. Mes longs cheveux châtains aux reflets acajou décorent mes épaules et mon dos, mon regard noisette aux grands cils noirs sont fixés sur l’écran de mon ordinateur, mes lèvres se plissent et se tortillent, légèrement humides et chaudes, ma respiration est assez calme et longue pour le moment et ma peau de porcelaine quant à elle est couverte de frissons.

Il fait un peu froid et le hentai animé qui défile devant mes yeux ne suffit visiblement pas à contenir le bout de mes seins qui buttent contre le tissus de mon soutient gorge comme si ils voulaient sortir de ce tissus, les frissons qui les parsèment ne m’aide pas à garder la tête froide. Ma main ne peut s’empêcher de cliquer et revenir sur certains moments palpitants, mon corps étant à moitié nus, couvert de frissons, commence à augmenter niveau température, ma main qui n’est pas sur la souris commence à se balader d’abord sur le haut de mon corps, passant par la nuque, les épaules, ma poitrine douce et volumineuse, la paume se pressant contre le soutient gorge, mes tétons cognant encore plus à travers, surexcités, un petit soupir d’aise sortant d’entre mes lèvres.

Je décide d’écouter ma poitrine et dégrafe mon soutient gorge, pour le laisser tomber au sol. Me voilà les seins lourds et brulants, les mamelons durcis au possible par l’excitation et le froid mélangé, le hentai ne faisant qu’augmenté ma température corporelle…Je décide de le laisser tourner pour prendre mes seins dans chaque mains pour les masser intensément, prenant grand soin de tirer doucement sur les tétons avec mon pouce et mon index, ma tête vacillant un peu en arrière, continuant à scruter l’écran, des gémissements sortants peu à peu de ma bouche, mes lèvres se pinçant, parfois se mordillant. Mes cuisses finissent par s’écartées d’elles-mêmes…

Je regarde mon écran avec le hentai tournant, comme le suppliant de m’en donné toujours plus. Une de mes mains pinçant l’un de mes tétons soudainement, un petit cri d’excitation retentissant dans la chambre. Mon autre main descendant entre mes cuisses pour se posé sur mon string humide avant de le baissé jusqu’aux pieds, l’enlevant, me remettant correctement les jambes bien écartées et relevées, mes lèvres vaginales s’écartant d’elles-mêmes, face à l’écran, de la cyprine luisait déjà sur ma petite chatte imberbe, les lèvres un peu rosée par l’excitation.

Je décide d’écarté ses lèvres avec ma main, pour faire des vas et viens en surface de mon clitoris jusqu’à mon petit trou, mon index tendus, trempé par le frottement, mon clitoris commençant à éclore à la stimulation. Mes gémissements commençant un doux chant, la fille du hentai que je regarde commence à gémir aussi, ce qui me motive un peu plus, je décide de maintenir ma chatte brulante écartée d’une main, l’autre quittant mon sein pour glisser deux doigts directement à l’intérieur sans ménagement, n’en pouvant plus j’attaque immédiatement des allers retours tout au fond de ma chatte en poussant des gémissements plus que bruyants, celle-ci se dilatant peu à peu, de la cyprine dégoulinant sur mes doigts et mes cuisses, mes yeux perdants légèrement leur trajectoire peu à peu. Je décide dans un élan d’excitation de laissé ma chatte se faire écarter par mes vas et viens continus, me servant de l’autre main pour titiller mon clitoris directement avec deux doigts, ces derniers d’abords à plat faisant des mouvements circulaires pour ensuite venir tirer doucement sur ce même clitoris. A cet instant, mes lèvres vaginales tremblent, mon clitoris devient dur, mes doigts s’enfoncent au plus profond de moi, la respiration haletante, les yeux écarquillés, essayant de garder un œil sur l’écran, mon visage se tort sous le plaisir et ma bouche s’ouvre clairement pour hurler de plaisir au moment de l’orgasme, celui-ci très bruyant, mon corps tremblant et mon bassin se soulevant par réflexe, totalement cambrée, maintenant bien mon clitoris tendu entre mes doigts, un flot de cyprine éclaboussant en continu mes cuisses et le sol…

La femme principale dans le hentai jouissait aussi à cet instant, comme si notre plaisir était synchronisé…Je ne bouge plus je reste quelques instants tel quelle, essayant de reprendre ma respiration peu à peu, ma cyprine dégoulinant encore plus lorsque je sors mes doigts de ma petite chatte meurtrie par l’orgasme. Le hentai se terminant, je reprends peu à peu mes esprits, entièrement nue et brûlante sur ma chaise, quelques gouttes légères de sueurs sur le front tellement le plaisir fût intense…Peut-être que les voisins m’ont entendus ?

Fanfic: La neko excitée-Ch 3: Te prendre littéralement…

Catégories: #BDSM(Soft) #Femdom on male #Ejaculation féminine #Anal #Pegging #Sperme #Ahegao #Sextoys #Morsures

Portraits: 

Lulu: Jeune femme de 26 ans, environ 1m70, cheveux châtains aux reflets acajou,ondulés arrivant en dessous des épaules, un visage d’ange, la peau pâle, des yeux noisettes rehaussés de cils fins et longs noirs, des lèvres fines, un petit nez, des joues rosées un peu en chair qui égaient son visage. Quand à son corps c’est une femme clairement ronde à tout les points, hanches, fesses, poitrine ect…

Kanda: Jeune homme de 27 ans, environ 1m80 cheveux châtains assez courts, des yeux marrons, une peau pâle, un corps assez élancé et fin, un visage arborant une expression calme et apaisante.

 

« Ca fait des semaines que l’on se connait…Ça fait des semaines que nos fantasmes les plus secrets se réalisent à travers nos écrits. C’est un truc de dingue ce qui se passe entre nous. Ni lui ni moi ni pouvons quelque chose. Des fois c’est lui le commencement, des fois c’est moi. On sait juste que c’est plus fort que nous. Puis sans parler de nos écrits fantasmes…On s’entend tellement bien…On s’adore plus que ce que l’on devrait pour des personnes qui se connaissent depuis peu. Et si un jour le rêve devenait réalité? Et si un jour on se rencontrait en vrai, que se passerait-il? Le rôle-play deviendrait-il réel? Qui sait…Peut-être que…*Bip de discord qui retentit* Ah bah…En parlant du Loup, voici Kanda qui s’est connecté et qui me salut…Tout en rôleplay bien sûr…Il ne va pas être déçus de me provoquer comme ça de bon matin *se passe la langue sur la lèvre inférieure et sourit en coin tout en plissant les yeux*. « 

K: *Te saute dessus, te câline et t’embrasse.* « Bonjour. »

L: *Semble surprise et se laisse faire, profitant de ton initiative matinale, fermant les yeux pendant le tendre baiser, te fixant lorsque tu l’as salut, te réponds en souriant en coin* « Bonjour toi, tu es bien matinal dis donc… »*glisse ses mains dans les tiennes tout en te fixant profondément, joignant mes doigts aux tiens, pour te plaqué rapidement au mur. Elle vient renifler ton cou et y souffler dessus, remontant tout en léchant celui-ci délicatement, laissant une légère trace de salive pour te procurer un frisson en soufflant dessus, elle remonte jusqu’à ton visage de nouveaux et rit doucement, prenant tes mains pour les plaquées à leur tour au mur avec les siennes, venant écrasée sa poitrine contre ton torse nu, sans sous-vêtements, simplement un chemisier blanc à moitié ouvert assez long, lui tombant sur les fesses, les cachant à moitié. Elle te fixe et vient t’embrasser fougueusement, cherchant directement ta langue avec la sienne, ne te laissant pas le choix, envahissant ta bouche fougueusement.*

K: *Te regarde faire, te trouvant plutôt entreprenante, frissonnant à ton souffle sur mon cou, ta langue commençant déjà à me faire pousser un petit gémissement, sentant ta douce et voluptueuse poitrine contre moi, une bosse commença à se former  malgré moi sous mes sous-vêtements, un second gémissement vint avec ta fougue et ton envie de me plaquer au mur, ma langue n’ayant le choix que de danser avec la tienne.*

L: *Sa langue humide et chaude frottant contre la tienne, tu sens le bout de ses seins qui commencent à durcir tout contre toi à travers son chemisier. Elle finit par rompre le baiser lentement, laissant un fin filet de salive entre ses lèvres et les tiennes tout en te fixant intensément quelques instants.* « Tu vas devoir te faire pardonner pour me donner envie de bon matin comme ça Kanda…Tu vas devoir te faire pardonner correctement… » *sourire en coin, ton amusé, maintenant toujours tes mains, tu la voit et la sent mordiller le lobe de ton oreille droite, posant ses lèvres à la base de celui-ci pour descendre ainsi le long de ton cou. Ses lèvres humides et chaudes aspirent une petite partie de ton cou avant de la relâcher, puis sans que tu t’y attendes tu sens ses crocs s’enfoncer dans ton cou pour te mordre doucement.*

K: « Je. Je…Oui maitresse je suis désolé…Je… »*se mords la lèvre inférieure et gémit doucement en sentant tes dents sur mon lobe, ma respiration s’accélérant et la température de mon corps augmentant, le bout de mon sexe se faisant compressé contre mon sous vêtement au vus de l’excitation que tu me procure déjà. Tes lèvres torturants mon cou, mon sexe ne cesse de durcir jusqu’à ce que tu morde…Mon sexe durcit à son maximum instantanément, ma voix sortit sans que je ne m’y attende dans un cris de plaisir*« Ahhhhhh « 

L: *Elle ne te lâche pas et aspire légèrement le sang qui perle doucement, ses lèvres et sa langue se teintant de rouge, elle finit par te libérer de cette emprise en te fixant droit dans les yeux, souriant en coin, se léchant les lèvres rougies à peine par ton sang. Elle te dit d’un ton satisfait* « Eh bien…Tu es bien maso mon cher Kanda y’a pas de doutes la dessus…Regarde comme tu bande alors que je n’ai fait que jouer avec mes lèvres sur ta peau. » *Amusée elle glisse doucement ses mains sur ton sous vêtement, pressant légèrement tes bourses, elle sourit et vient nicher son visage dans ton cou pour lécher les petites gouttes de sang qui ont eu le temps de perler sur ta peau. Elle lèche intensément ton cou cherchant à te faire beaucoup d’effets, malaxant tes boules toujours à travers ton boxer. Tu sens sa langue qui descend encore plus, passant sur ton torse pour y laisser quelques baisers et quelques léchouilles, se retrouvant à genoux devant toi au niveau de ton sexe, baissant ton boxer, te regardant d’en bas d’un air supérieur, mettant son index sur la bouche en te disant* « Chut. »  *Elle dépose des baisers et des léchouilles tout autour de ton sexe en alternance, sans toucher à ce que tu attends tant. Elle finit par planter ses crocs de nouveaux sans prévenir au niveau de ton bas ventre vers la hanche.*

K: *Ma respiration se fait encore plus rapide à tes gestes et te voir me fixer ainsi avec mon propre sang sur tes lèvres m’excite au plus haut point, ton regard, ton attitude, tout m’excite sans exceptions. Le ton que tu emplois renforce ta domination sur mon être qui t’appartient entièrement. Ta main sur mes bourses ne fait que renforcer mon érection déjà très dure, tes lèvres n’arrangeant pas la chose.* « Je…Je suis tout à toi …Fais…Fais ce que tu veux de moi je…Je me ferais pardonner… »*Des petits gémissements et soupirs d’aise ne cessent de sortir de ma bouche, mon sexe maintenant à nu, dressé devant toi, quand soudain je sens de nouveau tes crocs me pénétrer délicatement la peau, du pré sperme apparaissant sur le bout de mon gland, le tout dans un cris de plaisir plus rauque et plus fort que le précédent.* « AHHHHH!!! »

L: *Lèche la plaie et sourit en coin, te regardant puis regardant ton sexe. D’un ton amusé et taquin elle te dit* « Oh mais dis donc tu me désobéis à ce que je vois…Je t’avais demandé du silence et voilà que tu cris… » *rit doucement*  » Tu vas être punis mon Kanda… » *se mords la lèvre inférieure en te fixant et vient prendre ton sexe dans une main, malaxant tes boules de l’autre main, posant sa langue sur le bout de ton gland, la remuant pour lécher le pré sperme présent, léchant ensuite un peu plus avidement le gland, faisant le tour de celui-ci circulairement avec sa langue tout en prenant soin de te fixé.*

K: *Je rougis fortement aux cris que je viens de pousser devant toi et à la réaction de mon sexe et te réponds en détournant le regard, gêné* « Oui maîtresse pardonnez-moi. » *Je n’eut pas le temps de réagir que déjà ta langue se mis à m’excité de plus en plus, je commençais déjà à trembler de plaisir vus toutes les sensations différentes que tu me procurait depuis un petit moment, je sentais que je n’allais pas tenir longtemps…Le sperme commençait déjà à vouloir sortir, je me retenais comme je pouvais, faisant en sorte que ce moment dure le plus longtemps possible…Mais c’était terriblement dur…Le pré sperme recommençait à sortir.*

L: *Léchant de plus en plus, elle arrêta les mouvements circulaires pour se mettre à suçoter le bout de ton gland assez rapidement et goulûment, tu peux voir que sa langue et ses lèvres se déchaînent sur ton gland, bien décidé à te faire éjaculer visiblement, tes boules se faisant masser plus intensément, sa salive dégoulinant légèrement le long de la verge, elle enfonça sans prévenir celle-ci tout au fond de sa gorge, buttant contre celle-ci, plissant les yeux.*

K: « AHHH!! » *Un nouveau hurlement de plaisir retentit, moi qui jusque-là essayait de me retenir je ne pouvais plus…Je ne m’étais pas attendue à ce que tu la prennes au fond de ta gorge comme ça directement. Les parois de ta gorge et ta bouche étaient si chaudes et si serrées que je n’ai pas pu me retenir…Tu sentis alors un énorme flot de sperme dégouliner dans ta gorge par de nombreuses saccades, manquant de tomber, les jambes flageolantes, la respiration désordonnée, tremblant.*

L: *Se bloque contre ton sexe, fermant les yeux pour profiter de la sensation de ton sperme chaud coulant doucement dans sa gorge, le tout accompagné de ton orgasme assez bruyant. Elle finit par rouvrir les yeux en te fixant, libérant ton sexe pour mieux avaler ton sperme sous tes yeux, y prenant visiblement grand plaisir, vu que tu peux sentir une odeur de cyprine se dégageant d’elle. Elle se dresse ayant fini, te regardant tremblant, amusée et te dis tout en te faisant avancer avec sa main* « A quatre pattes, immédiatement. »*Elle alla ensuite récupérer quelque chose, tu la vit revenir avec un gode ceinture à double utilisations. Non seulement il y avait un double côté pour que la personne qui pénètre puisse prendre du plaisir, mais il y avait aussi un interrupteur avec un bouton pour régler sans fils. Tu la vit s’avancer vers toi à ton niveau, s’abaissant, le gode ceinture en avant, de la cyprine bien visible le long de ses cuisses, elle le tendit devant toi* « Lèche le bien Kanda » *Elle l’approcha de tes lèvres.*

K: *Ayant fini de jouir, épuisé et totalement soumis, j’obéis tout de suite à tes ordres, me mettant à quatre pattes à ta Mercie. Je me demandais ce que tu allais donc me faire puis soudain je te vis revenir avec un gode ceinture assez particulier. Mon premier réflexe fût de rougir en serrant les fesses, détournant le regard, embarrassé. Puis tes mots décidèrent autrement pour moi, j’affrontais ton regard excité tout en léchant timidement le gode, totalement honteux.

L: « Mieux que ça, mets y du cœur, tu vas te le prendre dans le cul donc autant bien le lubrifier non? » *De la cyprine dégoulinant directement au sol lorsqu’elle te dit ça, tu sens aussi que le gode s’enfonce dans ta bouche sans que tu puisses rien y faire, son autre main se glissant entre ses cuisses pour se rentrer deux doigts, gémissant doucement en te regardant faire.*

[Irl Lulu s’enfonça deux doigts aussi d’une main, de l’autre elle branla le gode à côté d’elle, déjà plus qu’humide elle commença à gémir tout en lisant la réponse de kanda.]

K: *Motivé par tes mots, et par tes gestes mélangés à l’odeur de ta cyprine, je m’atèle donc à sucer ce gode comme si c’était une vraie bite. Je finis par m’appliquer et faire des vas et viens tout au fond de ma gorge, ma salive dégoulinant le long de celui-ci, mon sexe ayant déjà jouit recommençait déjà à bander doucement.*

L: *Se mords la lèvre inférieure et te regarde faire mouillant de plus en plus, elle finit par  retirer sa main de sa petite chatte pour venir tapoter ta tête en retirant le gode.* « Bon toutou, tu as fait du bon boulot, maintenant c’est l’heure de la récompense. » *Amusée elle se redressa, et enfila le côté intérieur du gode dans sa chatte trempée, poussant un gémissement, une goutte de cyprine éclaboussant ta joue. Tu la vit attaché le gode correctement à sa taille, elle brandissait devant toi le gode désormais prêt, dégoulinant encore de ta salive, elle passa derrière toi.* « Alors mon Kanda tu es prêt à recevoir ta maîtresse comme il se doit? » *Tu sentis un doigt humide rentré dans ton anus sans sommation, le tournant dans tous les sens avant d’attaquer de vifs allers retour histoire de te dilater un peu.*

[Irl elle s’enfonça le gode assez bestialement, poussant un cri, quelques gouttes de cyprine éclaboussant son fauteuil, son autre main commença à tirer sur ses tétons. Les gémissements continuèrent de plus belle.]

K: * Je ne suis désormais que ton objet sexuel et me sens plus qu’excité d’avoir ce rôle. Tu peux le voir à mon sexe qui devient encore plus dur à tes mots et à la vision que tu m’offre de toi en t’enfilant le gode, tout en éclaboussant ma joue d’une seule petite goutte de cyprine, je savais que je n’allais pas y échapper…Je pris une grande respiration quand soudain je sentis ton doigt me triturer l’anus sans précédent, des gros gémissements commençaient déjà à sortir d’entre les lèvres tandis que mon cul se cambrai clairement malgré lui vers toi. Mon petit anus si serré, se dilatait au fur et à mesure de tes gestes, je n’attendais plus qu’une chose…Recevoir la récompense tant attendu de ma maîtresse.*

L: « Ton cul est enfin prêt mon Kanda, même si il est encore un peu serré endure le. » *Dit-elle enfonçant son doigt violemment tout au fond de ton cul, cognant dans ta prostate avant de le retirer, amusée. Tu sens le bout du gode froid et humide frotté à l’entrée de ton cul, faisant des mouvements circulaires, commençant à rentrer le bout dans ton petit trou extrêmement étroit.* « Eh bien c’est qu’il est bien serré dis-moi… » *Force un peu plus pour enfoncer le bout un peu plus, rentrant ainsi centimètres par centimètres, allant jusqu’au bout du gode, te rentrant ainsi 16 centimètres. Elle gémit doucement lorsque le gode atteignit ta prostate, de son côté l’autre gode cognant en elle aussi. Elle prit une grande inspiration et posa ses mains fermement sur tes hanches, les empoignants. Elle commença alors à faire des allers-retours dans ton cul pour le moment avec douceur vus l’étroitesse de celui-ci. Tu l’entendis commencer à gémir doucement, se prenant l’autre gode pour sa part.*

K: * Tes mots ne faisaient que décuplé mon envie et mon excitation même si c’était la première fois que l’on allait me pénétrer ainsi, j’avais confiance en ma maîtresse, et surtout je ne pouvais pas refuser, je devais obéir. Le bout du gode froid et humide sonna le début de la pénétration. Je sentais le gode qui m’envahissait peu à peu avec ta voix qui me motivait encore plus. Je gémissais déjà, rouge de honte d’offrir mon cul à quelqu’un de cette manière. Lorsque le gode fût rentré je poussais enfin un gémissement de plaisir et de soulagement, t’entendre gémir ne me procurait que plus de plaisir, j’adorais le son de ta voix. Tes mains sur mes hanches, ton bassin commençant les vas et viens dans mon trou, mes hanches remuant aux rythme de tes gémissements, les miens joignant rapidement les tiens, sauf que les miens étaient beaucoup plus fort et souillés par le plaisir que je prenais à me faire sodomiser ainsi.* « Argh!!! …Lu…Lu….Mai. Maîtresse Lulu… » *Mon sexe quant à lui il était si dur que le bout frottait sur le sol de temps à autres selon l’intensité des coups de gode.*

L: *Devant la scène, tes gémissements, ton bassin sous mon contrôle, je vis rouge…J’accélérais soudainement mes mouvements, cognant à chaque allers retours dans ta prostate, le sourire sadique, la bouche entrouverte, accélérant encore et encore, gémissant intensément, finissant par pousser des cris de plaisir, ses mains maintenant ton bassin toujours aussi fermement…Elle te dit, la respiration haletante…*  « Kan…Kanda…Ton cul est merveilleux j’espère que tu me sens bien…Tu te resserre comme pas possible autour de mon gode…T’as toujours attendus ça en fait… » *Elle accéléra encore te défonçant littéralement le cul peu à peu bien comme il faut, bien décidé à jouir elle aussi visiblement.*

K: « Je…je…NON! Pitié … Je.. » *Je n’arrivais même pas à parler tellement les gestes et le plaisir étaient forts, ma voix en était coupée, seuls mes gémissements qui se transformèrent vites en cris de plaisirs sortaient d’entre mes lèvres, t’entendre crier à ton tour fît sortir rapidement du pré sperme en même temps que tu tambourinais contre ma prostate… A tes mots je compris vite que tu étais décidé…Que je n’allais pas tarder à éjaculé…D’ailleurs tu finis par littéralement défoncer mon cul qui ne faisait que se resserré malgré moi sur le gode…Je ne plus rien dire, mes joues rouges  de honte.*

L: *Elle criait de plus en plus de plaisir quand soudain elle poussa l’interrupteur qu’elle tenait dans la main au maximum, les deux godes se mirent à vibré en même temps et vus l’intensité elle les avait mis au maximum directement, elle hurla de plaisir, accélérant en toi, l’orgasme montant. Tu as désormais 16 centimètre de gode qui vibre contre tes parois et ta prostate. Tu ne peux en aucun point résisté à ça. Tu la sens dans ses gestes et sa vitesse ultime qu’elle est en train d’avoir un orgasme tout en te défonçant bien comme il le faut, elle finit par tremblée en hurlant ton nom, te maintenant de sorte à ce que le bout du gode vibrant reste bien sur la prostate.* « KANDAAAAAA! » *Une grande quantité de cyprine éclaboussa tes fesses, tes cuisses et le sol.*

[Irl elle activa le mode vibration du gode et se défonça la chatte littéralement, hurlant de plaisir, ses parois vibrants si intensément qu’elle jouit presque instantanément vus l’intensité de l’excitation depuis le départ…Elle inonda ses cuisses et son fauteuil, elle mouilla tellement que son gode tomba tout seul au sol après son orgasme…Encore une fois elle avait joui en pensant à Kanda.]

K: *Je n’en pouvais déjà plus, j’étais au bord de l’implosion, puis les vibrations qui commencèrent à faire leur office me rendais fou. Mon cul vibrait et se faisait défonçait en même temps par ma maitresse qui y prenait énormément de plaisir, je n’avais ni la force ni l’envie de résistait, c’était impossible pour moi de tenir plus que ça. Sous les assauts du gode vibrant et l’appel de mon nom je poussais un cri bruyant, un orgasme puissant sortant du plus profond de mes entrailles et de mon être, éjaculant comme jamais auparavant, inondant le sol de mon sperme chaud, mon sexe baignant dedans, tout mon corps tremblant, ma respiration haletante.* « Lulu!!!! »

L:*Après t’avoir tout donné, Lulu arrêta le gode et se retira de toi, les jambes tremblantes, elle vint devant toi, se laissant tomber au sol à genoux, épuisée, admirant ton bas ventre baigné dans ton sperme, reprenant sa respiration elle vint prendre ton visage pour l’embrasser langoureusement et tendrement. Restant ainsi un moment…*

[Irl Lulu n’avait cessé de se masturbé pendant tout ce temps…Elle avait inondé son fauteuil comme dans son rp…Elle avait honte et se sentait satisfaite en même temps…Mais ou tout ça aller les menés?]

 

Fanfic: La neko excitée-Ch 1: La première fois que je t’ai lu.

Catégories: #BDSM(Soft) #Femdom #Anal #Felation #Sperme #Ejaculation faciale

Portraits: 

Lulu: Jeune femme de 26 ans, environ 1m70, cheveux châtains aux reflets acajou,ondulés arrivant en dessous des épaules, un visage d’ange, la peau pâle, des yeux noisettes rehaussés de cils fins et longs noirs, des lèvres fines, un petit nez, des joues rosées un peu en chair qui égaient son visage. Quand à son corps c’est une femme clairement ronde à tout les points, hanches, fesses, poitrine ect…

Kanda: Jeune homme de 27 ans, environ 1m80 cheveux châtains assez courts, des yeux marrons, une peau pâle, un corps assez élancé et fin, un visage arborant une expression calme et apaisante.

 

« Je ne peux plus me passer de lui mon jouet, mon esclave, mon Kanda…Ses mots, ces expressions, son corps, ses lèvres, tout de lui m’excite et me passionne…Je veux encore le voir me supplier de le laisser jouir, je veux le sentir avaler ma mouille jusqu’au fond de sa gorge, je veux l’entendre jouir en ayant honte de ce qu’il subit…Je veux le marqué de mon âme …Je capturerais son esprit pour qu’il m’appartienne et qu’il n’ait plus que moi en tête pour se branler… »

 

« Attendez que je vous explique…C’était il y a maintenant 4 mois.

Le monde merveilleux d’Internet. Si vous saviez tout ce que l’on y trouve, vous seriez surpris. Moi qui passe la majeure partie de mon temps à y naviguer, j’en ai vu des choses. Je suis une fille d’ordre assez banale mais pas trop. Je suis certainement trop influencée par les mangas comme le diraient certaines personnes. J’adore souvent porter des oreilles de neko sur la tête, un peu trop souvent même. Mais je me moque de ce que pensent les gens, j’adore cela. Comme le sexe par exemple, cela fait aussi partie des choses que j’adore. Et la plupart des gens n’arrivent sûrement pas à m’imaginer entrain de lire ou de regarder des hentai tout en étant excités, mais c’est ma réalité. Mes catégories préférées? Humm…voyons… *pensive* Y’en a tellement que c’est impossible à choisir. Attendez les premières qui me viennent à l’esprit sont évidemment les catégories! Yuri, Inceste, Yaoi, Femdom et Cunilingus. Y’a tellement de catégories que j’aime, mais celles-ci reviennent plus que souvent. Combien de fois je me suis masturbée délibérément sur un duo de filles…Hmm la vidéo à laquelle je pense ai merveilleuse *se mord la lèvre inférieure, pensive*, c’est celle ou une domina s’assoit sur le visage de sa soumise pour se faire littéralement bouffer la chatte au point de lui inonder le visage. Cette vidéo m’a tellement marqué qu’il n’est pas rare que même en la connaissant par coeur, il me prenne l’envie de glisser mes doigts entre mes cuisses…

Enfin me voilà sur mon discord Hentai aujourd’hui. Il est tout nouveau, mais il commence à y avoir un peu de monde, il faut le dire, ça fait plaisir à voir même si les gens du discord qu’il remplace ne sont pas vraiment content de ma présence, même si je peux comprendre dans un sens, je n’ai pas de réponse à leurs questions…Et ils me font bien savoir leurs mécontentements, surtout un à vrai dire. Ou peut-être une? Je ne sais pas, en tout cas il ou elle a un avatar avec Miku dessus. Bref, je ne vais pas m’attarder longtemps à me faire lyncher las bas…Je vais simplement partir après avoir discuté un peu avec eux. »

[Au bout de quelques minutes de blabla Lulu partie, un peu triste et désemparée du discord concerné pour rester sur le sien et discuté avec les autres, l’icône de Miku apparut soudainement dans sa messagerie privée.]

Mais…Mais enfin pourquoi me poursuit-il jusque-là? Il veut encore me sermonner ou enfoncer le couteau dans la plaie? Je…Est-ce que je lis et lui réponds ou pas…Hmm *réfléchis en se pinçant les lèvres, devant le Pc, jouant de ses doigts sur son clavier, elle soupira et cliqua sur la petite Miku et commença à lire*. Ah !…hmm…je vois…Il est désolé pour les propos sur le discord à mon égard et il voudrait en savoir plus? Hmm…*de la même manière elle s’attelle à répondre* Il a l’air…Différent des autres cela vaudrait peut-être le coup de le connaître…

[Lulu passa donc des heures et des jours puis des semaines à connaître le fameux Kanda qui se cachait derrière cette Miku. Elle s’entendait du coup très vu trop bien avec lui. Elle lui parlait tous les jours et se sentait fascinée par lui de plus en plus. Puis un jour elle sauta le pas, elle lui demanda de venir en vocal avec elle sur le channel vocal, mais…Elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui réponde qu’il ne pourrait pas l’entendre. Après une petite discussion, elle apprit qu’il était malentendant et qu’il ne parlait pas beaucoup en plus de ne jamais venir en vocal.]

Non..Je …Je veux l’entendre…Même si lui il ne m’entendra pas, je veux l’entendre et le voir…Je vais l’inviter à aller sur Skype. Je ne sais pas pourquoi je veux le connaître encore plus. Quelque chose en moi veut le connaître plus en détails.

[Après quelques arrangements, il accepta enfin d’avoir une conversation vidéo sur skype avec elle, après tout qu’est-ce qu’il pourrait y perdre?]

Continuer la lecture

Catégories hentai porno
Vidéos hentai porno streaming
Vidéo hentai streaming
 Manganiste sur Twitter  Manganiste sur Facebook Flux RSS Manganiste