Hentai Heroes - Jeu hentai gratuit en français

Hors série

Fan fiction [Hors série]: Une douce odeur de cyprine devant mon écran…

Une douce odeur de cyprine devant mon écran…

Nous sommes un soir d’hiver, je suis seule, assise sur ma chaise, pour seuls vêtements ; un soutient gorge et un string noir à dentelles. Mes longs cheveux châtains aux reflets acajou décorent mes épaules et mon dos, mon regard noisette aux grands cils noirs sont fixés sur l’écran de mon ordinateur, mes lèvres se plissent et se tortillent, légèrement humides et chaudes, ma respiration est assez calme et longue pour le moment et ma peau de porcelaine quant à elle est couverte de frissons.

Il fait un peu froid et le hentai animé qui défile devant mes yeux ne suffit visiblement pas à contenir le bout de mes seins qui buttent contre le tissus de mon soutient gorge comme si ils voulaient sortir de ce tissus, les frissons qui les parsèment ne m’aide pas à garder la tête froide. Ma main ne peut s’empêcher de cliquer et revenir sur certains moments palpitants, mon corps étant à moitié nus, couvert de frissons, commence à augmenter niveau température, ma main qui n’est pas sur la souris commence à se balader d’abord sur le haut de mon corps, passant par la nuque, les épaules, ma poitrine douce et volumineuse, la paume se pressant contre le soutient gorge, mes tétons cognant encore plus à travers, surexcités, un petit soupir d’aise sortant d’entre mes lèvres.

Je décide d’écouter ma poitrine et dégrafe mon soutient gorge, pour le laisser tomber au sol. Me voilà les seins lourds et brulants, les mamelons durcis au possible par l’excitation et le froid mélangé, le hentai ne faisant qu’augmenté ma température corporelle…Je décide de le laisser tourner pour prendre mes seins dans chaque mains pour les masser intensément, prenant grand soin de tirer doucement sur les tétons avec mon pouce et mon index, ma tête vacillant un peu en arrière, continuant à scruter l’écran, des gémissements sortants peu à peu de ma bouche, mes lèvres se pinçant, parfois se mordillant. Mes cuisses finissent par s’écartées d’elles-mêmes…

Je regarde mon écran avec le hentai tournant, comme le suppliant de m’en donné toujours plus. Une de mes mains pinçant l’un de mes tétons soudainement, un petit cri d’excitation retentissant dans la chambre. Mon autre main descendant entre mes cuisses pour se posé sur mon string humide avant de le baissé jusqu’aux pieds, l’enlevant, me remettant correctement les jambes bien écartées et relevées, mes lèvres vaginales s’écartant d’elles-mêmes, face à l’écran, de la cyprine luisait déjà sur ma petite chatte imberbe, les lèvres un peu rosée par l’excitation.

Je décide d’écarté ses lèvres avec ma main, pour faire des vas et viens en surface de mon clitoris jusqu’à mon petit trou, mon index tendus, trempé par le frottement, mon clitoris commençant à éclore à la stimulation. Mes gémissements commençant un doux chant, la fille du hentai que je regarde commence à gémir aussi, ce qui me motive un peu plus, je décide de maintenir ma chatte brulante écartée d’une main, l’autre quittant mon sein pour glisser deux doigts directement à l’intérieur sans ménagement, n’en pouvant plus j’attaque immédiatement des allers retours tout au fond de ma chatte en poussant des gémissements plus que bruyants, celle-ci se dilatant peu à peu, de la cyprine dégoulinant sur mes doigts et mes cuisses, mes yeux perdants légèrement leur trajectoire peu à peu. Je décide dans un élan d’excitation de laissé ma chatte se faire écarter par mes vas et viens continus, me servant de l’autre main pour titiller mon clitoris directement avec deux doigts, ces derniers d’abords à plat faisant des mouvements circulaires pour ensuite venir tirer doucement sur ce même clitoris. A cet instant, mes lèvres vaginales tremblent, mon clitoris devient dur, mes doigts s’enfoncent au plus profond de moi, la respiration haletante, les yeux écarquillés, essayant de garder un œil sur l’écran, mon visage se tort sous le plaisir et ma bouche s’ouvre clairement pour hurler de plaisir au moment de l’orgasme, celui-ci très bruyant, mon corps tremblant et mon bassin se soulevant par réflexe, totalement cambrée, maintenant bien mon clitoris tendu entre mes doigts, un flot de cyprine éclaboussant en continu mes cuisses et le sol…

La femme principale dans le hentai jouissait aussi à cet instant, comme si notre plaisir était synchronisé…Je ne bouge plus je reste quelques instants tel quelle, essayant de reprendre ma respiration peu à peu, ma cyprine dégoulinant encore plus lorsque je sors mes doigts de ma petite chatte meurtrie par l’orgasme. Le hentai se terminant, je reprends peu à peu mes esprits, entièrement nue et brûlante sur ma chaise, quelques gouttes légères de sueurs sur le front tellement le plaisir fût intense…Peut-être que les voisins m’ont entendus ?

Catégories hentai porno
Vidéos hentai porno streaming
Vidéo hentai streaming
 Manganiste sur Twitter  Manganiste sur Facebook Flux RSS Manganiste